Entretiens et sélections: Quand il faut prouver qu’on est la meilleure …

Les sélections importantes commencent généralement après le lycée, sauf si tu veux passer un bac avec une option particulière. Dans le cas où après ton bac, tu veux simplement aller à l’université, là encore, il n’y a pas beaucoup de préoccupations à avoir. Les choses se compliquent souvent en Master, mais également lorsque tu cherches du travail ou un stage et que tu dois prouver de tes bonnes compétences à l’oral devant quelqu’un d’important. Je peux montrer mes relevé de notes de chaque année universitaire, je peux montrer chaque mémoire que j’ai écris, je peux même apporter mes fiches d’évaluation lors de mon stage précédent, mais il y a quelque chose que je suis incapable de faire (et que pourtant je devrais savoir faire) : me valoriser.

tumblr_niw5h2NOpQ1szp6kso1_500

Qui suis-je pour juger que je suis meilleure que les autres candidats ? Et d’ailleurs, je ne les connais pas les autres personnes qui ont été retenues, alors comment je peux savoir ce que j’ai de plus ou de moins qu’elles ? Je ne suis absolument pas une fille compétitive. Evidemment, je veux toujours faire de mon mieux pour être au meilleur niveau que je peux être, je me pousse à être dans les meilleures. Mais jamais je ne pourrais affirmer que je suis la meilleure dans un domaine. Jamais je ne dirais « Je fais ça mieux que n’importe qui ! ». Et même si la terre entière me remettait un prix pour me dire que j’étais vraiment la meilleure dans un domaine … Et bien je ne considérerais toujours pas que je le suis.

tumblr_inline_n6b0ovY6Ez1rgw5de

Mais le problème c’est que les recruteurs ou membres du jury veulent des arguments et dans ce cas là, qu’est-ce que je dois dire ? Je peux exposer mes compétences mais les autres aussi ont peut-être les mêmes. Vous savez, une fille toute timide et stressée qui parle doucement, même si elle semble avoir les compétences parfaites pour un poste ou pour une formation, ça ne convainc pas beaucoup.  J’ai des tas de qualités, je les connais. Mais je n’arrive pas à les mettre en avant pour donner envie de me choisir. Qu’il est dur de sortir de son cocon …

Et vous, comment faites vous pour être sûr(e)s de vous durant un entretien important et donner des arguments accrocheurs ?

 

barinhas48

Mon rapport avec les blogs

Née en 1993, j’ai parfois un peu l’impression de faire partie d’une « génération blog ». Depuis mon premier skyblog, vers l’âge de 13 ans, je crois qu’il serait plus facile de compter les années où je n’ai pas tenu de blog plutôt que les années où j’en ai eu un. J’ai eu le blog personnel où on mettait des petits gifs mignons et des photos de nous, j’ai eu le blog source sur une célébrité, j’ai eu le blog où on écrit une fan fiction (parfois tout en même temps) et j’ai terminé il y a deux ans avec le blog mode et beauté. Je suis passée par une multitude de plateformes (je ne me rappelle même plus le nom de toutes) à la recherche de celle qui pouvait me donner le plus de libertés de présentation possibles.

bureau 1

J’ai souvent changé de blog personnel parce que je n’aimais plus le nom, ou le thème, ou mes articles. Finalement, de toutes ces années, il ne reste aucunes traces de tous ces espaces publics/intimes sur internet. J’ai toujours tout supprimé. J’aimerais savoir tenir un blog durablement dans le temps, mais il faut croire que toutes ces années ne me l’ont pas appris. Cependant, après ce temps d’observation entre 2013 et aujourd’hui, je me suis surtout rendue compte qu’il était facile de se lasser d’un blog qui ne nous ressemble pas. Et au fond, je crois que la plupart de mes blogs ne reflétaient pas qui j’étais. Je me suis souvent laissée influencer par les thèmes tendance, mon blog mode en était le meilleur exemple. J’étais à cette époque très fan du Blog de Betty et voulait montrer au monde que moi aussi je savais bien m’habiller (quand je revois mes photos, je me demande comment j’ai pu penser ça). Au final, durant toutes ces années, j’ai surtout cherché à montrer aux gens, que moi aussi je valais le coup qu’on s’intéresse à moi, que moi aussi je pouvais parler et écrire sur des sujets en vogue sur internet. Et finalement, il n’y a pas de secret, écrire sur un sujet à la mode est différent d’écrire sur un sujet qui nous passionne.

bureau 2

Après deux ans de réflexion et pas beaucoup de temps libre, je pensais être vaccinée de l’envie de re-créer un nouvel espace. Mais il faut avouer que je lis encore beaucoup de blogs (très peu de mode désormais) et donc, que la blogosphère fait partie de mon quotidien. J’ai décidé de reprendre l’aventure du tout début avec une nouvelle plateforme que je ne connais pas très bien, un nouveau joli nom et surtout des nouveaux sujets qui me ressemblent et que j’aime pleinement. Je ne cherche plus à plaire à la majorité, je veux qu’on m’accepte telle que je suis avec les choses qui m’intéressent. Et si certains articles peuvent plaire à une ou deux personnes, ça sera pour moi un grand bonheur. J’aimerais que cet endroit soit une petite cabane, comme celles des enfants, où on peut se ressourcer et profiter de ce joli moment de pause dans le quotidien. J’ai envie de partager avec vous, telle que je suis et tels que vous êtes.

Bienvenue les petites roses. rose