J’apprends à jeter

Le 1er mai 2017, j’ai déménagé, un petit peu précipitamment. J’ai pris toutes mes affaires en les rassemblement plus ou moins vaguement par catégories dans des sacs. Et puis hop, dans la voiture, dans le nouveau studio, dans mon nouveau coin de vie.

Pour moi, les déménagements ont toujours été l’occasion de trier les affaires amassées au fur et à mesure des années. Mais je me rends compte qu’avec le temps, j’ai de plus en plus tendance à conserver tout ce que je peux : ça peut servir, on ne sait jamais, si j’en ai besoin. Le problème, vous vous en doutez, c’est que ça ne se révèle pas utile. Cette boîte en carton parfaite, pour si je dois envoyer un colis, que je garde depuis deux ans n’a jamais été utilisée pour envoyer quoi que ce soit. Et je ne commencerais pas à vous faire la liste de tout ce que je conserve et qui ne m’apporte rien du tout à part de la poussière, car ça serait beaucoup trop long. Depuis deux ou trois ans, j’ai tout de même commencé à trier les vêtements que je ne mettais plus du tout. Mais à part faire une pile dans un coin, concrètement, la situation n’a pas vraiment évolué. J’ai donné quelques bricoles à mon entourage, j’ai apporté ce qui était dans un trop mauvais état au recyclage H&M, mais rien de fou. J’ai un compte Vinted depuis deux ans, un compte Tictail depuis un an, et je n’ai jamais rien mis en vente dessus. Alors que j’ai limite de quoi faire un vide-dressing d’une semaine à moi toute seule (L’exagération est presque totale, certes).

Comme vous vous en doutez avec le titre, j’essaie de changer la situation que je vous ai établi ci-dessus. En défaisant tous mes paquets depuis la semaine dernière, je me suis rendue compte que je gardais vraiment n’importe quoi: des fiches de révisions des dernières années universitaires, ces paires de chaussures que j’adore mais qui sont tellement usées que je ne les mets plus depuis un à deux ans, ces boucles d’oreilles oxydées que je possède depuis la 5ème mais que je jure de nettoyer un jour, cette chaîne cassée et non réparable, ces éléments que j’ai retiré de certains objets parce qu’ils ne me plaisaient pas, …. La liste est longue. Ce n’est pas facile de jeter. Je me questionne longuement, je doute mais j’essaye de me forcer, de prendre sur moi. Si vous êtes comme moi, ne soyez pas trop dur avec vous-mêmes. Jeter petit à petit, par un ou deux objets, pas forcément par jour. Même si c’est dans la semaine, c’est déjà un grand pas. Si vous hésitez vraiment de trop, laissez de côté pour plus tard. C’est d’ailleurs ce qui est abordé dans le nouveau numéro du magazine Flow avec le Minsgame. Personnellement, je sais que je serais incapable de faire ce challenge jeu ! Il consiste à donner (proches, associations, …) 465 choses pendant un mois sur le principe de 1 objet le 1er jour, 2 objets le 2ème jour, etc. C’est vraiment beaucoup trop pour moi et je ne veux pas me forcer puis regretter.

Par contre, pour les vêtements, j’ai enfin décidé de m’y mettre en voyant tous les sacs que j’avais à vider. Des sacs pleins de vêtements que je ne mets quasiment jamais mais qui sont bien présents dans mon armoire et qui prennent énormément de place. Des vêtements que des proches m’ont donné, parfois pour ne pas les vexer, alors que je ne les mets pas ou qu’ils ne me vont pas. Et ce qui me fait encore davantage paniquer, c’est que je n’ai que la moitié de mes vêtements dans le studio. L’autre moitié m’attend bien gentiment, stockée chez ma grand-mère. Je me suis reconnectée sur mon compte Vinted et j’ai amélioré mon profil. J’ai commencé le tri dans mon armoire en séparant dans un sac ce que je ne voulais plus. Et très vite, je fais les premières photos !

  Quelques lectures sur le sujet   

Flow magazine, N°17, On range 465 objets en un mois, page 118

Blog: The Minimalists, avec le concept du Minsgame

Livre: La magie du rangement, de Marie Kando

Livre: Se simplifier la vie: Se recentrer, trier, ranger et se désencombrer, de Stéphanie Bujon

Livre: En as-tu vraiment besoin ?, de Pierre-Yves McSween

Article: Le Monde, Trier, jeter, donner, troquer, revendre : 25 sites pour réussir ses rangements de printemps (+ PDF supplément à télécharger: Désencombrement)

Dossier: Désencombrement, par Claire Kalispera