Qu’est-ce que j’ai envie de faire de ma vie ?

La rentrée est bien souvent l’occasion de se remettre en question afin d’aborder ce renouveau autrement. Elle est donc souvent liée aux nouveaux départs, lorsque l’on change d’orientation par exemple, mais elle vient également avec son lot de doutes et de peurs. Une fois l’année débutée, on a plus de mal à changer de chemin, nous sommes lancés, autant continuer. Mais un peu avant la rentrée, nous ne sommes plus contraints de continuer, notamment avec la coupure que les vacances scolaires nous offrent.

Des nombreux résolutions de mon changement de vie ont plus de tendance à venir avec la rentrée qu’avec la nouvelle année. Et même si depuis environ 1 an, je me questionne réellement davantage sur ce que je vais devenir et sur ce que je veux construire, je dois avouer que la rentrée et son approche réveillaient en moi encore plus de questionnements. Il n’est pas facile de savoir vers quoi se tourner. Lorsque l’on est petit, on s’imagine notre vie d’adulte, mais de façon douce. On pense à tout ce que les grands peuvent faire, on est surtout rêveur. Après tout, tout a l’air vraiment possible. Je me souviens que quand mon petit frère avait moins de 9 ans, il voulait faire 5 métiers à la fois quand il serait adulte, à condition de bien travailler à l’école. Malheureusement, à l’adolescence, on se rend compte qu’il ne suffit plus de travailler dur pour avoir des bonnes notes et c’est le début du stress de l’orientation. Je sais que beaucoup de personnes ne sont pas vraiment sûres de leur choix, même après le bac. Pour ma part, je n’ai pas vraiment eu ce soucis. Je suis restée dans une ligne assez cohérente avec un projet plutôt défini. Mais malheureusement, une fois de plus, cela ne suffit pas. Dans mon cas, j’ai choisi une voie qui n’est pas celle qui offre le plus de postes au bout. Il y a alors l’ombre des concours qui guette et le paquet de stress qui vient avec. Il faut aussi réussir à avoir de l’expérience professionnelle avec les stages et cela n’est pas toujours facile. On ne choisit pas toujours réellement le stage. Heureusement, j’ai obtenu cette année, le meilleur stage que j’aurais pu avoir, celui que j’avais choisi et qui m’a conforté dans l’idée que je voulais travailler dans ce domaine et surtout, sur cette thématique si particulière.

Pendant longtemps, j’avais une ligne conductrice très précise qui consistait à avoir un bon dossier universitaire et fonder une vie de famille. Vous le savez, la vie aime bien rajouter des petits obstacles, surtout lorsque ça se passe trop bien. J’ai donc du faire face à une très grosse remise en question en tout point en 2016. Je me suis très souvent effacée dans toutes mes relations (familiales, amicales, amoureuses), oubliant de réfléchir à moi-même, comment j’allais, comment je me sentais. Et je me suis rendue compte que beaucoup de choses ne me convenaient pas, mais également, que je ne savais plus réellement qui j’étais, comme si je ne me connaissais plus. Lorsque l’on se rend compte de tout ça d’un coup, surtout pour une rêveuse pleine d’espoir comme moi, tout notre monde est chamboulé. C’est pour cela que je me suis alors tournée vers le développement personnel et cela m’a fait du bien. Mais j’ai aussi beaucoup réfléchi. Et même si je ne sais pas totalement ce que j’ai envie de faire de ma vie, je sais que j’ai des envies très diverses et variées et que j’ai envie de les réaliser, même si cela ne suit pas ce parcours universitaire très cohérent que j’ai construit. Peut-être que je vous ferez une petite liste dans un prochain article.

 

Publicités

La vie, c’est beaucoup essayer mais ne pas beaucoup réussir.

Nous voulons des choses dans notre vie, ce sont nos objectifs. Pour les obtenir, nous travaillons durs et nous essayons des choses. Nous essayons dans le but de réussir, parce que nous voulons attendre nos objectifs. Mais malheureusement, essayer veut très rarement dire que l’on y arrive. Combien de personnes essaient pendant des années sans jamais atteindre le but tant recherché ?

Processed with VSCOcam with t1 preset

J’en suis le meilleur exemple. J’ai essayé de me battre pour des tas de choses dans la vie dans le but d’obtenir ce que je voulais. Et le plus souvent, j’échoue. Je ne comprends pas pourquoi parce que j’ai pourtant essayé tellement fort.

L’année dernière, j’ai voulu améliorer ma positivité. Pour cela, je me suis fixée un objectif extrêmement haut qui était: être tout le temps positive dans la vie, tous les jours, peu importe ce qui arrive. Vous imaginez bien qu’au bout de trois mois, j’ai lâché l’affaire. J’avais acheté des tas de magazines, livres, cahiers d’exercice sur le sujet, j’ai commencé à faire un carnet où je devais écrire toutes les choses positives de la journée. Aujourd’hui, je n’ouvre ni les livres, ni les cahiers, ni le carnet, ni les magazines. Depuis des semaines.

Pourtant j’ai essayé, j’ai mis toutes les chances de mon côté et ça n’a pas marché. La raison est pourtant très évidente. De base, mon objectif était déjà trop élevé. Mais surtout, je me suis beaucoup mis la pression pour le réaliser. Et quand on se met la pression, je suis désolée de vous le dire, mais ça ne fonctionne que très rarement. Pourtant, tous les jours, à ma façon, je me sens pourtant beaucoup plus positive que ce que je n’étais au début de l’année. C’est donc que dans le fond, j’ai tout de même fait un travail sur moi, mais un travail doux. Un travail qui ne met pas sous pression.

 

Alors soyons honnêtes, la vie est principalement marquée d’échecs. Parce que ce sont eux qui nous font apprendre. On essaye beaucoup de choses, on en réussit peu. Ou alors on réussit bien trop partiellement par rapport au mal qu’on s’est donné. Si la situation ne se débloque pas malgré vos efforts gigantesques, je serais tentée de vous dire de relativiser et de lâcher prise. Parce que si vos tentatives ne marchent pas avec la pression, autant essayer sans, il n’y a rien de plus à perdre qu’un nouvel essai.

Ce qui rend la période de Noel magique

Plus qu’une petite semaine avant Noel, est-ce que vous aussi vous êtes tout excité(e)s ? Pour patienter encore un petit peu, je me suis amusée à lister toutes les choses qui rendent la période de Noel magique, d’après moi. N’hésitez pas à  me dire en commentaire ce que vous adorez faire pour préparer cette jolie fête !

p1030671

Les illuminations et les décorations en ville
Avec le changement d’heure, il fait nuit beaucoup plus tôt, ce que l’on a tendance à trouver déprimant. Mais quand commence la période des fêtes, on se rend compte qu’il est beaucoup mieux qu’il fasse nuit pour profiter pleinement des jolies illuminations. Je pourrais passer des heures à regarder les vitrines des boutiques décorées de fausse neige ou les étoiles scintillantes dans les arbres de la ville.

Décorer mon appartement
Dès fin novembre, je m’active généralement à décorer mon petit chez moi pour que Noel m’accompagne dès le premier décembre. J’adore regarder dans les magasins pour chercher de nouvelles décorations chaque année. Mais j’avoue que le plus souvent, ça reste les traditionnelles décorations rouges et or ou argenté pour le côté étoile de neige.

Chercher le cadeau parfait pour chaque personne
Pour beaucoup de personnes, Noel est souvent synonyme de cadeaux, surtout pour les enfants qui ont souvent une longue liste. Dans ma tête, c’est surtout cadeaux pour gâter les personnes que j’aime. Je me promène telle une petite folle dans les rayons des magasins à la recherche du cadeau parfait pour chaque personne, celui qui fera vraiment plaisir. J’avoue que le plaisir est bien plus grand quand il n’y a pas trop de monde dans les boutiques donc je m’y prends toujours très en avance. D’autant plus que je réfléchis à des idées dès début décembre.

Emballer parfaitement les paquets
Pour aller avec un cadeau parfait, quoi de mieux qu’un emballage parfait ? Papier-cadeau décoré, ruban à paillettes, petites étiquettes, autocollants de Noel, tout y passe pour un emballage digne des films de Noel ! Je peux passer des heures à emballer des paquets avec la même joie du début à la fin.

Préparer des gourmandises pour ma famille
Habitant loin de ma famille, je ne les vois qu’une fois par an ! Inutile de préciser que je fais tout pour les gâter durant cette période, les gourmandises en faisant partie ! En plus de tous les chocolats que je leur apporte, je leur prépare des cookies, des pancakes, des gâteaux au chocolat, … Enfin, vous comprenez, la liste est loin d’être exhaustive.

Faire des petits gâteaux à la cannelle avec ma petite sœur
Les petits gâteaux à la cannelle ne compte pas avec le point précédent car il s’agit d’une petite tradition depuis quelques années avec ma petite sœur. Le plus amusant étant évidemment de faire les formes des petits sablés.

Rire et danser avec mes sœurs
Comme je disais précédemment, nous avons tendance à nous voir qu’une seule fois par an. Ainsi, tous les instants sont bons pour rire ensemble et faire les folles. Mes sœurs étant absolument à mourir de rire, il ne faut pas grand chose pour que la situation ne devienne n’importe quoi et finisse en photo ou vidéo à regarder durant toute l’année qui suit.

Regarder un Disney avec ma petite sœur
On s’installe dans le lit toutes les deux et on regarde le dessin animé qu’elle a choisi. En général, dans la sélection, il y a toujours Monstres et Compagnie parce qu’on le connaît par cœur. On regarde aussi parfois les films de Noel qui passe à la télé ou le Grinch parce que certains de la famille adore.

Acheter ma tenue pour Noel
J’ai beaucoup de robes ou de tenues dans mon armoire mais chaque année, je craque et vois une nouvelle tenue qui sera parfaite pour ce Noel. J’ai donc ma jupe achetée depuis août pour cette année, parce que oui, je pense à Noel tout le temps, peu importe la saison.

Ecouter des chansons de Noel
Ce sont ces chansons que l’on entend tous les ans un petit partout: dans les films, dans les pubs, dans les rues, au marché de Noel, dans les centres commerciaux, et pourtant, je ne m’en lasse pas. La playlist de Noel accompagne en général tous les moments forts de ma préparation comme la décoration, l’emballage de paquet ou les réalisations de gâteaux.

Lire un livre en boule dans une couverture et entourée de bougies aux senteurs de gâteaux
Lire un livre dans un plaid tout doux est déjà parfait, mais en allumant une bougie, ça l’est encore plus. Les bougies aux senteurs de gâteaux sont mes préférées, encore plus durant la période hivernale.

Mettre des pulls kitch de noël
Mon préféré est un pull rouge avec Mickey et Minnie devant le sapin mais j’ai aussi un t-shirt « Let it snow » et un pull avec un ours polaire tout doux. J’adore les pulls de Noel alors j’espère agrandir cette petite collection. Dans le même genre, j’ai également les chaussettes de Noel car j’achète au moins un lot tous les ans chez H&M.

Faire une carte de Noel à la main
J’ai acheté des cartes de vœux pour la nouvelle année mais pour ma famille, j’aime bien faire une carte de Noel à la main pour la rajouter sous le sapin. Je la fais généralement avec mes sœurs pour encore partager un joli moment dans la préparation de cette fête.

Rechercher des images de Noel
Avec moi, Noel est partout ! Je mets des pulls de Noel, des chaussettes de Noel mais je recherche en plus des images de Noel pour mettre en fond d’écran de mon téléphone et de mon ordinateur. La folie de Noel est sans limite chez moi.

La neige ?
Pour parfaire le tout, il a évidemment la présence de la neige ! Malheureusement, il se fait rare d’avoir de la neige à Noel, même dans le nord-est de la France. Mais nous en avons déjà eu en décembre, ce qui a aidé à installer le cadre et l’ambiance de Noel.

Le bonheur, c’est d’apprendre à danser sous la pluie.

La recherche du bonheur est une course effrénée qui ne cesse jamais. On court dans tous les sens sans savoir réellement quelle est la forme de ce que nous cherchons. Nous sommes énormément à ne pas savoir ce qu’est le bonheur mais il nous le faut. Il est certainement le Graal absolu de notre époque. Mais comment l’obtenir lorsque l’on ne sait pas à quoi il ressemble ?

tumblr_ogta168gwv1ugas5oo1_400

Peut-être que nous l’avons déjà et que l’on ne s’en rend pas compte à force de chercher encore et toujours plus. Vous savez, c’est certainement le cas le plus courant qui est rencontré. Vous connaissez peut-être cette citation de Jacques Prévert: “On reconnaît le bonheur au bruit qu’il fait quand il s’en va.” qui souligne bien cette idée. A notre époque, nous cherchons toujours mieux, toujours plus. On ne se contente plus vraiment de ce qu’on a puisqu’on peut avoir encore plus que ça. Bien sûr que ça m’arrive aussi, d’avoir quelque chose et de me dire, je pourrais avoir encore davantage. Mais quand je pense cela, est-ce que je me sens heureuse ? Est-ce que je suis heureuse de ce que j’ai ? Absolument pas, je suis frustrée et je pense à ce que je n’ai pas au lieu de penser à ce que j’ai.

tumblr_ogufkhriz21sjt6sco1_500

Je ne dis pas qu’il faut tout accepter en se disant que c’est mieux que rien. Si une situation dans votre vie ne vous plaît pas du tout, vous devez essayer de la changer. Par exemple, si vous êtes dans une relation qui se passe mal avec quelqu’un dont il n’y a plus rien à attendre, ça ne sert à rien de forcer la chose en se disant qu’on devrait être heureuse d’avoir un copain. Non vous devez lâcher prise et partir. Mais souvent, dans une relation qui ne vous convient pas, il y a aussi du recul à prendre sur la situation. Peut-être que votre petit-ami ne vous offre pas de fleurs mais que par contre, il vous offre des petits cadeaux de temps en temps ? Peut-être qu’il ne vous écrit pas de longues lettres d’amour mais qu’il est plus sincère dans ses actes ? On peut toujours trouver mieux si l’on cherche, mais voulez vous passer votre vie à chercher mieux sans, au final, profiter de rien de ce que vous avez, tellement vous serez obsédé à l’idée de trouver mieux ?

tumblr_lyq7hsuqi61r813sgo1_500

Je connais beaucoup de personnes qui disent « quand j’aurais ceci ou cela, je serais heureuse ». J’avoue moi-même l’avoir déjà dit. Mais vous allez rapidement vous rendre compte que quand vous aurez cet objet tant convoité (objet au sens large, pas forcément matériel), vous ne serez finalement pas plus heureuse que ça, ou alors un bref instant. Vous allez aussi vous rendre compte que vous allez attendre ou chercher inlassablement quelque chose que vous n’aurez peut-être jamais, parce que c’est la vie. Je connais aussi des personnes qui disent « quand ceci ou cela ira mieux, je serais heureuse ». Je suis désolée de vous apprendre qu’il y a très peu de chance que votre vie devienne parfaite une fois que le problème en question sera résolu. Justement, parce que, encore une fois, c’est la vie. La vie est loin d’être facile et même si certaines personnes en ont moins que d’autres, tout le monde a des soucis. Et il y aura toujours des soucis qui se présenteront.

tumblr_nxu701h5pe1shjxygo1_500

La vie va forcément dresser des obstacles sur votre chemin. La pluie va forcément tomber. Il ne peut pas y avoir que du soleil, sinon nous n’apprendrions rien. J’ai longtemps cherché ce qui n’allait pas chez moi, pourquoi je ne pensais qu’aux aspects chaotiques de ma vie. Je ne comprenais pas pourquoi il y en avait, pourquoi tout ne pouvait pas aller bien. Oui, il y a eu beaucoup d’épreuves dans ma vie, encore le mois dernier. Et ce n’est pas fini, il y en aura toujours. Mais aujourd’hui, alors que j’ai mal à la tête et que je me sens comme de la compote, je me rends compte que je suis quand même capable de danser sur une musique que j’aime. Malgré tout ce qui s’est passé dans ma vie, j’ai quand même envie de rire et de m’amuser de façon insouciante comme les enfants, de passer des moments avec les personnes que j’aime en toute innocence et de regarder le monde avec douceur et délicatesse. Alors je crois que finalement, le bonheur, c’est de réussir à danser sous la pluie alors qu’elle tombe de façon torrentielle. Et en fait, j’aime ça. J’aime danser sous la pluie. Et le soleil reviendra quand il sera temps qu’il revienne, parce que le soleil revient toujours à un moment.

Je dois prendre soin de moi

L’expression « prendre soin de soi » (synonyme: faire attention à soi) est le plus souvent rapportée à la beauté et au physique, dans le sens avoir une belle peau, une coupe de cheveux structurée ou des ongles vernis. Je ne m’étais jamais questionné sur le sujet, ayant l’habitude que l’on utilise cette phrase dans ce sens précis. Pourtant, plus j’y réfléchis et plus je me rends compte que ce ne doit pas être de cela qu’il doit être question lorsque l’on parle de prendre soin de soi. Faire attention à nous-même, c’est créer un environnement sain pour notre esprit et notre corps, se protéger de tout ce qui pourrait nous blesser et se nourrir de penser positives. Lorsque je pense à ma journée et que je ne suis ni satisfaite de ce que j’ai fais, ni satisfaite de qui j’ai été, non, je n’ai pas l’impression d’avoir pris soin de moi ! Et c’est de cette manière que je me suis rendue compte que je n’écoutais pas mon esprit alors qu’il est blessé et que je n’écoutais pas mon corps alors qu’il est épuisé. Pourtant, je suis allée chez le coiffeur, j’ai changé mes lunettes et j’ai mieux élaboré mes tenues vestimentaires. On dit que je fais davantage attention à moi. Mais ce n’est pas le cas.

Prendre soin de soi, c’est se donner le temps de sommeil nécessaire pour qu’il soit réellement reposant, c’est se nourrir sainement avec les produits dont notre corps à besoin, c’est se créer des temps calmes pour se ressourcer, loin d’internet et de ce qui peut être négatif. Essayer de s’ouvrir l’esprit à des choses épanouissantes, des sujets nouveaux qui peuvent nous pousser à réfléchir à un nouveau sens dans la vie, je pense que c’est une bonne façon de prendre soin de soi, de son âme, de ce nous intérieur. Car oui, nous sommes un ensemble équilibré entre notre corps et notre âme, oui nous devons prendre soin des deux, mais souvent il faut prendre davantage soin de notre esprit pour que le corps suive. Le corps est une enveloppe de ce nous à l’intérieur. Et même si le corps est la représentation physique de ce que nous sommes, on ne peut pas se résumer à lui pour juger de si l’on prend soin de nous ou pas. C’est un équilibre très fragile à conserver, mais lorsque chacun le trouvera, je pense que l’on s’approchera davantage du bonheur. Mais il ne faut jamais oublié une des deux parties de cet équilibre.

barinhas48

Ce que j’aime regarder pour me remonter le moral

Avec les récents événements qui touchent le monde, il est difficile de se lever le matin avec le sourire. En effet, mon premier réflexe quand je me réveille est souvent de jeter un coup d’œil sur mon application Twitter. Je vous avoue qu’avec ce que j’ai lu cette semaine, il est difficile de se motiver pour la journée. Ainsi, je vous propose de vous faire découvrir ce que je regarde quand je n’ai pas le moral.

Dessins animés:
Quand je me sens vraiment triste, rien de mieux que les dessins animés qui sont, pour moi, synonymes d’innocence. Ils m’aident à me couper totalement du monde et oublier mes préoccupations si je me sens vraiment trop mal.

 

 My Little Pony

J’adore les petits poneys, je l’avoue. Il y a plein de joie et de couleurs, chacun des personnages montrent des qualités et des valeurs que j’apprécie. Chaque épisode finit bien et surtout, les poneys travaillent ensemble pour régler les problèmes.

giphy (2)

Equestria Girls

L’équivalent My Little Pony en version humaine, il s’agit d’Equestria Girls. Attention, c’est très musical avec beaucoup de chansons ! Mais les points que j’aime dans My Little Pony se retrouvent dans Equestria Girls. De plus, quand on apprécie la série, il est très amusant de retrouver les correspondances entre les films et la série.

tumblr_n0ilsyQR7n1sjcsglo1_500

Raiponce

En tant que fan de Disney, cela marche toujours pour me remonter le moral. Raiponce est un de mes préférés mais je choisis le Disney que je veux regarder selon la situation et ce que je ressens.

tumblr_ne80jbqSQL1u0ed63o1_500

Sailor Moon Crystal

Cela marche avec tous les dessins animés de votre enfance qui vont vous rappeler des bons souvenirs. Je regarde aussi les Tortues Ninjas par exemple. Concernant Sailor Moon, j’avoue préférer cette version 2014 qui est plus moderne, mais je regarde aussi la première version.

Séries:
Les séries sont plus réalistes et proches de la réalité. Elles m’aident souvent à me changer les idées mais aussi à me remotiver face à mon quotidien.

The Carrie Diaries

Cette série est certainement celle qui me fait le plus pleurer. Les personnages sont très attachants et on se met rapidement dans leurs situations. Cela fait parfois du bien de laisser les larmes couler pour évacuer tout ce qui nous pèse. De plus, Carrie poursuit ses rêves, ce que je trouve très inspirant. Enfin, l’histoire d’amour fait rêver pour les grandes romantiques comme moi.

 

That 70’s Show

Rire est très bon pour le moral et avec cette série, vous êtes sûrs de passer un bon moment. Sur un fond d’années 70, cette bande de copains (un peu idiots) apportent de la fraîcheur. Je vous conseille tout de même les premières saisons car par la suite, le ton peut devenir plus sérieux.

tumblr_nomlymUA0p1r6vy8ho8_250

The Flash

Quoi de mieux qu’un super-héros pour vous redonner la motivation d’affronter le quotidien ? Dans le cas de Flash, il reste humain avec des problèmes et des baisses de régime, mais au final, il se bat jusqu’au bout pour aider les gens et ses amis sont là pour le soutenir ! Cisco est vraiment drôle et attachant. Je vous confie un dernier secret, rien de mieux qu’un série avec un beau garçon pour vous faire sourire et pour moi, Barry Allen est un peu l’homme parfait.

 

barinhas48

Entretiens et sélections: Quand il faut prouver qu’on est la meilleure …

Les sélections importantes commencent généralement après le lycée, sauf si tu veux passer un bac avec une option particulière. Dans le cas où après ton bac, tu veux simplement aller à l’université, là encore, il n’y a pas beaucoup de préoccupations à avoir. Les choses se compliquent souvent en Master, mais également lorsque tu cherches du travail ou un stage et que tu dois prouver de tes bonnes compétences à l’oral devant quelqu’un d’important. Je peux montrer mes relevé de notes de chaque année universitaire, je peux montrer chaque mémoire que j’ai écris, je peux même apporter mes fiches d’évaluation lors de mon stage précédent, mais il y a quelque chose que je suis incapable de faire (et que pourtant je devrais savoir faire) : me valoriser.

tumblr_niw5h2NOpQ1szp6kso1_500

Qui suis-je pour juger que je suis meilleure que les autres candidats ? Et d’ailleurs, je ne les connais pas les autres personnes qui ont été retenues, alors comment je peux savoir ce que j’ai de plus ou de moins qu’elles ? Je ne suis absolument pas une fille compétitive. Evidemment, je veux toujours faire de mon mieux pour être au meilleur niveau que je peux être, je me pousse à être dans les meilleures. Mais jamais je ne pourrais affirmer que je suis la meilleure dans un domaine. Jamais je ne dirais « Je fais ça mieux que n’importe qui ! ». Et même si la terre entière me remettait un prix pour me dire que j’étais vraiment la meilleure dans un domaine … Et bien je ne considérerais toujours pas que je le suis.

tumblr_inline_n6b0ovY6Ez1rgw5de

Mais le problème c’est que les recruteurs ou membres du jury veulent des arguments et dans ce cas là, qu’est-ce que je dois dire ? Je peux exposer mes compétences mais les autres aussi ont peut-être les mêmes. Vous savez, une fille toute timide et stressée qui parle doucement, même si elle semble avoir les compétences parfaites pour un poste ou pour une formation, ça ne convainc pas beaucoup.  J’ai des tas de qualités, je les connais. Mais je n’arrive pas à les mettre en avant pour donner envie de me choisir. Qu’il est dur de sortir de son cocon …

Et vous, comment faites vous pour être sûr(e)s de vous durant un entretien important et donner des arguments accrocheurs ?

 

barinhas48