Je dois prendre soin de moi

L’expression « prendre soin de soi » (synonyme: faire attention à soi) est le plus souvent rapportée à la beauté et au physique, dans le sens avoir une belle peau, une coupe de cheveux structurée ou des ongles vernis. Je ne m’étais jamais questionné sur le sujet, ayant l’habitude que l’on utilise cette phrase dans ce sens précis. Pourtant, plus j’y réfléchis et plus je me rends compte que ce ne doit pas être de cela qu’il doit être question lorsque l’on parle de prendre soin de soi. Faire attention à nous-même, c’est créer un environnement sain pour notre esprit et notre corps, se protéger de tout ce qui pourrait nous blesser et se nourrir de penser positives. Lorsque je pense à ma journée et que je ne suis ni satisfaite de ce que j’ai fais, ni satisfaite de qui j’ai été, non, je n’ai pas l’impression d’avoir pris soin de moi ! Et c’est de cette manière que je me suis rendue compte que je n’écoutais pas mon esprit alors qu’il est blessé et que je n’écoutais pas mon corps alors qu’il est épuisé. Pourtant, je suis allée chez le coiffeur, j’ai changé mes lunettes et j’ai mieux élaboré mes tenues vestimentaires. On dit que je fais davantage attention à moi. Mais ce n’est pas le cas.

Prendre soin de soi, c’est se donner le temps de sommeil nécessaire pour qu’il soit réellement reposant, c’est se nourrir sainement avec les produits dont notre corps à besoin, c’est se créer des temps calmes pour se ressourcer, loin d’internet et de ce qui peut être négatif. Essayer de s’ouvrir l’esprit à des choses épanouissantes, des sujets nouveaux qui peuvent nous pousser à réfléchir à un nouveau sens dans la vie, je pense que c’est une bonne façon de prendre soin de soi, de son âme, de ce nous intérieur. Car oui, nous sommes un ensemble équilibré entre notre corps et notre âme, oui nous devons prendre soin des deux, mais souvent il faut prendre davantage soin de notre esprit pour que le corps suive. Le corps est une enveloppe de ce nous à l’intérieur. Et même si le corps est la représentation physique de ce que nous sommes, on ne peut pas se résumer à lui pour juger de si l’on prend soin de nous ou pas. C’est un équilibre très fragile à conserver, mais lorsque chacun le trouvera, je pense que l’on s’approchera davantage du bonheur. Mais il ne faut jamais oublié une des deux parties de cet équilibre.

barinhas48

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s